La Passion de la Poésie

Les gens du passé

 

Beaucoup de gens m’ont quitté

Les parents, les oncles,

les tantes, les cousins;

Les cousines, les amis d’enfance,

les voisins

Trop nombreux pour tous les nommer.

 

Tous n’étaient pas près de mon coeur;

Mais qu’importe ils ne sont plus

Et le vide autour de moi se fait à mon insu

Pour me préparer à ma dernière demeure.

 

Partis si loin dans cette éternité

Essaient-ils de m’effrayer?

 

Disparus ils sont et certains sont oubliés

Ils me hantent de temps à autre le soir

Lorsque seule dans le noir

Mes pensées s’envolent vers le passé.

 

Reviennent-ils pour me laisser un message?

Ou de me conduire vers un autre paysage?

 

Une psychique je ne suis pas

Mais ils me donnent ces gens du passé

L’appréciation de la vie

Que chaque jour je chéris.

 

Je me délecte des plaisirs simples de la vie

Je remercie chaque jour l’univers

Que me permet d’être

Tout ce qui est simple et bon,

je m’en réjouis.

 

Extrait de:

Mes Deux Sociétés

 

EDILIVRE